Février 2012 - IFSI du Havre (76)

Situation

Je travaille dans une entreprise, qui fabrique des composants électroniques, en tant qu'infirmière, depuis 6 ans.

Je reçois aujourd'hui Mme F, 56 ans, qui travaille depuis 10 ans dans cette entreprise.

Depuis quelque temps, elle vient régulièrement me voir, pour des conseils de santé, des informations en tout genre ou éventuellement un contrôle de sa tension artérielle. Elle est traitée pour hypertension depuis 2 ans.

Elle me dit apprécier ces moments d'échange.

Aujourd'hui, elle se présente pour des douleurs dorsales qui ont débuté dans la nuque et irradient dans le bas du dos. Elle a l'impression d'avoir moins de force dans les bras.

Je l'interroge pour savoir depuis combien de temps ces douleurs sont apparues, leur fréquence et leur intensité. Je constate que, dans son dossier médical, des traitements pour soulager des lombalgies ont été plusieurs fois prescrits par son médecin traitant.

Elle m'explique que ces douleurs sont récurrentes, qu'elle est usée par ces années de travail à la chaîne, et qu'elle vieillit. Elle ajoute qu'elle a mal dormi, cette nuit, à cause d'une altercation avec son chef, qui constate, un manque de concentration, une diminution de cadence dans son travail avec une baisse de rendement. Il a constaté un repli sur elle-même, son absence à la dernière sortie de service et qu'elle ne chantonne plus.

Il lui laisse un mois pour se motiver et fera le point avec elle dans un mois.

Je la questionne et Mme F. m'explique qu'elle est touchée dans sa fierté. Elle ne s'est pas rendue compte de son changement. Elle est angoissée à l'idée de cette alternative et ce rendez-vous dans un mois. Elle commence à douter de ses capacités, se sent dévalorisée, démotivée, épuisée. Elle constate que ses jeunes collègues sont plus rapides qu'elle, elles comprennent plus facilement et plus rapidement les changements fréquents de leur ligne de distribution. Elle se trouve sotte, "plus à la hauteur", et a peur d'être licenciée. L'entreprise embauche de plus en plus d'intérimaires qui travaillent vite, dans l'espoir de décrocher un emploi.

Au fil de la discussion, elle m'explique qu'elle dort très mal, se réveille plusieurs fois la nuit, et le matin n'a pas envie de se lever, elle est remplie d'une grande lassitude. Elle ne supporte plus de se voir dans le miroir, se trouve laide et ne sait plus comment s'habiller. Elle n'a plus le même entrain à aller au travail, ni le même plaisir à rencontrer ses amies.

Elle ajoute que son fils cadet (fratrie de 4 enfants) vient de quitter la maison. Il a terminé ses études.

Elle m'explique qu'elle a éduqué seule ses enfants, après son divorce, alors qu'ils n'avaient respectivement que 6, 8, 9 et 11 ans. Ils sont tous partis travailler dans différentes régions de France, mais sont quand même très présents, malgré la distance, ils l'appellent régulièrement; son appartement lui semble vide sans présence, sans rires et sans échanges, surtout au moment des repas, qui étaient un moment de retrouvailles pour elle et ses enfants; elle exprime un manque d'entrain à ne cuisiner que pour elle. Elle n'écoute plus de musique, allume son poste de télévision pour lui faire une présence.

 

Questions

Question n°1

a). Réalisez un conceptogramme présentant les points importants à la compréhension de la situation de Mme F.

b). A partir de ce conceptogramme, définissez les trois points prioritaires selon vous et expliquez en quoi ils vous aident à comprendre la situation de Mme F.

Question n°2

A partir des 14 besoins selon V.Henderson, vous identifierez les manifestations de dépendance, d'indépendance et les sources de difficultés présentées par Madame F. Vous pouvez présenter votre réponse sous forme de tableau.

Question n°3

Au regard de chaque besoin perturbé, vous expliquerez les actions relevant du rôle propre que l'infirmière du travail peut mettre en place auprès de Mme F.

Vous argumenterez votre réponse.

Vous pouvez présenter votre réponse sous forme de tableau.

Question n°4

Vous identifierez et argumenterez les risques encourus par Mme F et vous en déduirez les actions de prévention que l'infirmière du travail peut mettre en place. Vous pouvez présentez votre réponse sous forme de tableau.

 


Source: IFSI du Havre

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau