Juin 2010 - IFSI de Brest (29)

Mme B est âgée de 50 ans, veuve depuis plusieurs années. Elle a un fils de 20 ans, scolarisé en deuxième anée de faculté de droit. Elle travaille comme technicienne dans un laboratoire de biologie. Elle a déjà été hospitalisée il y a 15 ans au moment du décès de son époux pour activité délirante. Il n'y a pas eu d'autres hospitalisations depuis. Tout traitement avait été arrêté depuis des années, ainsi que le suivi psychiatrique.

Elle est hospitalisée en unité de psychiatrie pour une récidive de décompensation délirante dans un contexte d'inquiétude concernant son fils Grégoire. Elle est arrivée il y a deux jours, et commence à parler de son trouble.

Vous êtes infirmier(e) dans cette unité de soins, et vous échangiez avec Mme B, à propos de son fils, quand Mme B, s'interrompt. Vous la voyez tourner son visage vers la droite. Elle marmonne. Vous n'arrivez pas à comprendre les mots qu'elle prononce. C'est très bref, mais elle semble absente et répondre à quelqu'un.

- "Mme B vous me parliez de vos inquiétudes à propos de votre fils.

- Oui, vous voyez, je ne sais pas si je dois lui parler de lui, de ses relations. Elles sont louches, vous savez. Quelque chose me dit que je me trompe que ce n'est pas omportant, que c'est une histoire de famille.

- Il me semble tout à coup que ça vous préoccupe. Depuis que vous avez commencé à en parler, vous me semblez plus agitée. Vous vous tournez sur le côté, je me trompe sûrement, mais ça fait comme si vous deviez demander à quelqu'un l'autorisation d'en parler.

- Non, non mais si. Ce n'est pas facile de parler de ça. Elles me disent de me taire, de me taire, me taire.

- Il y a quelque qui vous parle et vous demande de ne pas parler de votre fils.

- Oui, non, oui. Vous allez me prendre pour une folle si je te réponds. On peut s'arrêter là ?

- Si vous voulez. Je ne voudrais pas vous mettre en difficulté avec ces choses que vous entendez.

- Merci. Mais je reviendrais vous voir quand tout ça sera plus calme."

 

QUESTIONS:

1. L'observation clinique livre un certain nombre d'informations. Identifier les données cliniques retranscrites dans l'ensemble de la situation (6 points).

2. Identifiez les techniques utilisées par l'infirmière lors de l'entretien et argumentez les (6 points).

3. Quelles médiations proposeriez-vous à la patiente pour l'aider à se détendre ? Citez en au moins trois en les argumentant (8 points).

 


Source: IFSI de Brest