Janvier 2010 - IFSI du Havre (76)

Témoignage de Madame A.

" J'ai été victime d'un accident de la route, il y a huit mois. Je suis restée de longs mois à l'hôpital. Je n'ai aucun souvenir des premiers jours d'hospitalisation.

Quand j'ai repris connaissance, j'étais "clouée" au lit avec des fractures multiples, "bardée" de matériel orthopédique et dans l'incapacité de bouger ou de répondre à mes besoins quotidiens.

Ce jour-là, une aide-soignante est venue pour faire ma toilette. Jamais je n'aurai imaginé être lavée par quelqu'un. Cela a été éprouvant pour moi, en particulier pour la toilette intime. Je me suis vraiment sentie gênée, presque humiliée... Par la suite, grâce à la douceur et au tact des aides-soignantes, j'ai accepté cette situation et mieux vécu ce soin. Les soignants étaient vigilants au respect de la pudeur. En revanche, un jour, un stagiaire d'une vingtaine d'années et qui aurait pu être mon petit frère, est venu pour faire ma toilette. J'ai refusé. J'ai pris le temps de lui expliquer que cela n'avait rien à voir avec lui mais que je me sentais plus à l'aise avec une femme. Il a heureusement très bien compris et j'ai eu le sentiment d'être redevenue autonome pour un instant.

Du fait de mon accident, j'ai été obligée de rester au lit. Et par conséquent, je dépendais de tout le monde, moi qui a toujours été très indépendante, cette hospitalisation a été très difficile. Dépendre des autres pour tout, c'est très dévalorisant. Au début, de mon hospitalisation, je ne voulais pas appeler de peur de gêner le personnel du service. Plusieurs fois, j'ai attendu avant de demander le plat bassin et évidemment quelquefois, il était trop tard. Mon drap état mouillée par de l'urine. Et dans ces situations, au moment de la réfection du lit, je ne pouvais pas regarder les soignants car j'avais honte. Je me sentais atteinte dans mon intimité, d'autant plus que j'étais dans une chambre double. Que pouvait penser ma voisine ? J'avais l'impression d'être perçue comme une personne "sale" ou "incontinente".

 

Questions

Question n°1

Au regard de la situation, argumentez ce que Madame A. peut ressentir ou verbaliser ?

Question n°2

Au regard des principes de soin, quelle réflexion vous évoque ce témoignage ?

a. Définir les principes de soin

b. Pour chaque principe de soin, identifier les éléments de satisfaction et d'insatisfaction  manifestés par Madame A.

c. En quoi ce témoignage pourrait influencer votre pratique professionnelle future ?

 


Source: IFSI du Havre