Janvier 2011 - IFSI de Sarcelles (95)

Travail écrit d'analyse d'une situation clinique

 

Mme Aline M. née le 19 Novembre 1921, veuve, 2 enfants qu'elle ne voit plus. Depuis le décès de son mari, elle vit avec sa soeur de 93 ans, veuve également, à Paris dans un appartement au 3e étage sans ascenseur. 

Ayant une démence débutante, elle est prise en charge par une association "Les amis" qui vient l'aider pour les actes de la vie quotidienne.

Mme M. apprécie le contact et les échanges avec les autres mais depuis quelques temps elle a tendance à se replier sur elle-même, à s'isoler et devient même parfois agressive avec sa soeur. Elle ne peut plus lire ni regarder la télévision à cause d'une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). En revanche, elle aime toujours chanter.

Depuis son pontage coronarien il y a une dizaine d'années, elle prend du Plavix. De plus, sur son ordonnance, il y a du Forlax.

Elle est aujourd'hui en EHPAD pour difficulté de maintien à domicile, sa soeur ayant elle-même des problèmes de santé.

Elle est prise en charge à 100% pour sa démence et est répertoriée en GIR2.

Depuis son entrée en EHPAD, Mme M. interpelle sans cesse professionnels et résidents en leur disant qu'elle est attendue par sa soeur et qu'elle doit rentrer chez elle, ce qui lui attire souvent des réponses impatientes voire agressives de la part des autres résidents. De plus, elle déambule dans le service et visite toutes les chambres ouvertes.

Dans le dossier, on relève des transmissions relatives à son alimentation qui ciblent que malgré des aliments à texture tendre, elle mange peut, sélectionne les aliments, mastique longuement les bouchées; on note également une perte de poids et une constipation occasionnelle.

Elle porte des lunettes depuis son intervention de la cataracte des 2 yeux. Elle possède une prothèse dentaire totale qu'elle ne porte pas car celle-ci la blesse.

Il y a 6 mois, alors qu'elle était sortie sans prévenir, elle a été retrouvée errante sur la voie publique, incapable de retrouver son domicile.

Après un séjour de 3 semaines en service de gériatrie aigue, le diagnostic de démence Alzheimer est posé; elle est transférée en service de soins de longue durée. 

Chaque après-midi, elle fait de longues siestes car elle ne dort pas la nuit, en effet, ses voisines se plaignent de l'entendre chanter fort.

 

Analyser la situation de Mme M.

 


Source: IFSI de Sarcelles