Mai 2012 - IFSI de Brest (29)

Mme Mélanie C. et M. Florian K. sont deux infirmiers de la même promotions, diplômés d'état depuis 2009. Ils sont recrutés en Novembre 2011 par une clinique de la région au sein d'un service de chirurgie orthopédique (30 lits, 13 infirmiers, 8 aides-soignants et 6 ASH). L'ambiance de travail est un peu plus tendue que d'habitude, le chef de service vient d'annoncer un travail important d'audit sur les bonnes pratiques lors des processus de soin.

Trois mois après sa prise de fonction, Florian est satisfait de son intégration dans l'équipe et de son travail auprès des patients. Il effectue notamment beaucoup de suivis post-opératoires et dispose de temps pour échanger de manière satisfaisante avec les patients et leurs familles.

Il note cependant qu'à plusieurs reprises, lors des temps de relève, Monique, une des infirmières en poste dans cette unité depuis 11 ans, se plaint de "l'efficacité" de Mélanie. Elle lui reproche sa "lenteur lorsqu'elle réalise certains soins techniques" ou son "manque d'organisation", par exemple: "lorsqu'elle n'avait pas terminé le dossier de sortie de Mme Le Coz, alors que les ambulanciers étaient là". Les remarques de Monique sont prises telles quelles par deux autres "anciennes" de l'équipe (Christiane et Béatrice). Les difficultés de Mélanie sont même un sujet de discussion récurrent des temps de pause. En outre, Monique remet en cause la pertinence de l'audit et pense qu'il n'est "peut-être pas à faire dans le service mais dans les IFSI lorsqu'on voit le travail de certains...". Floriant fait remarquer qu'il est lui-même jeune diplômé. Monique et Christiane le rassurent en lui disant "que lui c'est pas pareil".

Floriant travaille parfois avec Mélanie et il ne note pas que cette dernière soit particulièrement en difficulté dans ses soins. Au contraire, Mélanie est méticuleuse et réfléchie et respecte à la lettre les protocoles. Elle semble cependant stressée. Lors de temps informels avec elle, Florian se rend compte que Mélanie intègre les remarques de Monique et s'auto-évalue de manière très négative. Elle envisage même de quitter le service, se jugeant peu efficace sur "certains gestes trops techniques". Mélanie ne semble pas se rendre compte qu'elle reprend exactement les mêmes termes que Monique pour parler d'elle.

Florian décide de saisir la Cadre de santé. Celle-ci convoque Mélanie dans son bureau pour faire le point sur sa situation dans le service. Quelques jours après, la Cadre prend quelques minutes après les transmissions du matin pour rappeler à l'ensemble de l'équipe des notions de coopération et de collaboration et le respect des singularités de chacun ainsi que la nécessité d'une ambiance de travail harmonieuse. La cadre rappelle enfin que "l'audit n'a pas pour vocation de juger les actes de certains professionnels en particulier, mais d'améliorer la qualité du service dans son ensemble".

 

En référence à la situation écrite

Composition attendue sur une copie maximum

  1. Vous devez définir succinctement les concepts suivants "temps /  espace informel", "leader négatif", "pouvoir légitime" et "bouc-émissaire"
  2. Vous devez montrer en quoi ces concepts peuvent être utiles dans la compréhension de la situation et justifier votre réponse en vous appuyant sur des éléments du texte

 

 


Source: IFSI de Brest

Commentaires (2)

fabest12
  • 1. fabest12 | 10/05/2015
Bjr pourrai avoir un exemple de corrigé ... pour savoir ce. Qu ils attendent je vs remercie .
Gabeur
  • 2. Gabeur | 01/07/2016
Bonjour
Est il possible d'avoir la correction
Merci d'avance

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau