6/ La collecte du sang

Introduction

Première barrière de sélection et d'orientation des donneurs

Premier maillon de la chaîne transfusionnelle qui va devoir préparer, analyser, distribuer les produits sanguins pour transfuser les patients

Régie par les bonnes pratiques de prélèvements

Suit un processus de qualité

L'organisation d'une collecte de sang nécessite la mise en oeuvre de plusieurs acteurs, ayant pour rôle de mettre en oeuvre un processus de sensibilisation, par des supports d'information et de communication afin de faire venir des donneurs vers les lieux de collecte

Ces différents intervenants sont:

  • le service communication de l'EFS chargé des relations extérieures pour la promotion du don
  • les correspondants de l'EFS: des services médicaux, de communication et des relations humaines dans les entreprises, les établissements scolaires, les administrations, les hôpitaux, les communes
  • les associations pour le don du sang bénévole fédérées auprès de la fédération française pour le don de sang de sang bénévole (FFDSB)

Le recrutement des donneurs de sang bénévoles

  • étape clef
  • but: sensibiliser la population au don du sang
  • message à passer: le sang tissu vivant qu'on ne peut pas fabriquer, conservation limitée dans le temps, d'où la régularité de donner
  • charte de l'EFS: anonymat, bénévolat, volontariat, non profit, hygiène, sécurité, qualité

 

Le personnel

Qualifié et en nombre suffisant pour assurer une qualité et une sécurité totale du don

Chaque membre occupe une tâche spécifique sous la responsabilité du médecin

Le médecin: qualification soumise à une formation théorique et pratique

  • veiller au bon déroulement de la collecte
  • diriger l'équipe
  • former et informer le personnel
  • accueillir et informer les donneurs
  • assurer l'entretien médical
  • surveiller les donneurs

L'infirmière diplômée d'Etat

  • assurer le prélèvement du donneur
  • surveiller le donneur au cours du don
  • assurer le suivi des produits

Le préleveur habilitépersonnel autorisé à prélever par décret du 23 Novembre 1993

La secrétaire: chargée de l'accueil et de la saisie informatique

Le chauffeur: assure le transport

  • du personnel
  • du matériel pour la collecte
  • des produits sanguins prélevés

L'hôtesse d'accueil

  • offre la collation (parfois assurée par le chauffeur ou les amicales)
  • surveille les donneurs après le don

 

Les locaux

Mis gracieusement à la disposition de l'EFS par les mairies, entreprises, lycées

Doivent être adaptés aux

  • besoins de la collecte
  • exigences d'hygiène
  • normes de sécurité

Doivent être

  • chauffés, éclairés, aérés, propres
  • équipés d'une source d'alimentation en eau, en électricité et des sanitaires adéquates

 

Le matériel

Matériel nécessaire pour le médecin

  • cabine isolante assurant la confidentialité de l'entretien médical
  • stéthoscope et tensiomètre
  • pharmacie pour gérer les malaises

Matériel nécessaire pour le prélèvement

  • lits permettant le passage rapide de la position normale à la position déclive
  • agitateurs limitateurs (contrôlent le débit, la durée, le volume de la poche prélevée)
  • soudeuse
  • gants à usage unique
  • compresses stériles, désinfectant
  • garrots
  • ciseaux, pinces à clamper
  • poches de prélèvements (dispositif médical)
  • tubes échantillons pour les examens de laboratoire
  • récipients étanches pour le recueil des déchets

Le matériel de mesure et d'enregistrement est étalonné et contrôlé à intervalle régulier

 

L'accueil du donneur

Etape humaine

  • la qualité de l'accueil est importante dans la mise en confiance du donneur avec l'équipe de prélèvement

Etape administrative

  • l'EFS dispose d'un fichier informatique avec un accès sécurisé par des badges et des mots de passe
  • ce fichier confidentiel a reçu l'aval de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL)

 

L'accueil secrétaire

Lors du premier don

  • un identifiant est attribué au donneur par une procédure d'affectation qui garantie le caractère unique non réutilisable de ce code

A chaque don

  • est attribué au donneur un numéro code à barre pour assurer le suivi anonyme du prélèvement
  • est remis au donneur un document sous forme de questionnaire pré don (à remplir) destiné à l'informer, le sensibiliser et le responsabiliser

La secrétaire est chargée de saisir dans le fichier informatique les différentes informations du donneur et mettre à jour et contrôler les informations concernant chaque donneur et lors de chaque don

 

Entretien médical

La sélection des donneurs de sang

  • objectif: rechercher les contre-indications médicales au don du sang
  • but: protéger le donneur et le receveur

L'entretien médical

  • première barrière de sélection des donneurs avant les examens biologiques
  • il doit être amical, adapté dans la forme et le fond par rapport à chaque donneur, de neutralité bienveillante, complet, confidentiel, informatif
  • but: s'assurer que le donneur a bien compris le sens des questions et son rôle vis-à-vis de la sécurité transfusionnelle

 

La séance de prélèvement

Rôle de l'IDE

  • étape importante: doit être continue, appliquée, attentive, agréable, attentionnée
  • le bon déroulement du don dépend de ces critères qui sont la meilleure prévention afin d'éviter tout incident
  • vérifier l'identité du donneur avant chaque prélèvement

Incidents pouvant survenir au cours du prélèvement

  • physiologiques: éviter l'hypoglycémie, le donneur ne doit pas être à jeun, disposer d'un local aéré, prendre en compte tout antécédent de malaise éventuel
  • psychologiques: accueillir aimablement, mettre en confiance, rassurer
  • techniques: donneur en position allongée tout au long du don, respecter la durée du don (pas plus de 10 min), détecter toute sensation de malaise éprouvée par le donneur, faire relever le donneur progressivement, conseiller au donneur de bien se restaurer
  • hématomes
  • blessure d'un nerf
  • ponction artérielle accidentelle
  • hypersensibilité locale

Composition de la pharmacie

  • certains médicaments doivent être disponibles sur les lieux de prélèvements, nécessaires en cas de problème survenant chez un donneur de sang bénévole ou à un membre du personnel
  • le contenu et les dates de péremption sont contrôlés régulièrement
  • un défibrillateur

 

Après le don: collation, repos

Moment privilégié de convivialité pendant la collecte

Permet d'établir des contacts après l'évacuation du "stress du don"

Instant où l'on pourra recueillir les remarques des donneurs sur la collecte et répondre à leurs questions

Lieu où l'on insistera auprès des donneurs sur l'intérêt de lire et de conserver l'information post don remise au donneur

Zone aérée, propre et conviviale

Lit de repos toujours disposé à proximité

Accueillir le donneur

  • chaleureusement et courtoisement
  • l'inviter à s'asseoir
  • lui proposer une boisson et une collation
  • engager la conversation s'il le désire

Toujours bien l'observer pendant tout le temps de la collation, sans jamais le laisser seul

Selon les bonnes pratiques définies par l'AFSSAPS, les personnes affectées à la collation (bénévoles et personnel de l'EFS), doivent avoir des connaissances concernant les signes annonciateurs d'un malaise et le respect des règles d'hygiène

 

Fin de la collecte

Une fois la collecte terminée, un rapport est effectué par l'équipe relevant:

  • d'éventuels incidents survenus
  • les difficultés rencontrées
  • la praticabilité des locaux
  • le nombre de donneurs
  • le nombre de non prélevés (pour raison médicale ou technique)

L'équipe effectue un nettoyage des locaux et du matériel

 

Conclusion

La collecte de sang en équipe mobile est régie par des règles strictes de bonnes pratiques de prélèvement, les moyens mis en oeuvre sont réévalués continuellement suivant la trace évolutive de la technologie transfusionnelle afin d'assurer un maximum de qualité et de sécurité et offrir ce qu'il y a de mieux à nos malades

 

→ Télécharger la fiche