9/ Le cycle de Kolb comme dynamique d'apprentissage

Le cycle d'apprentissage de Kolb constitue la base théorique des méthodes interactives de formation

David Kolb propose un modèle d'apprentissage qui souligne que l'expérience ne donne pas automatiquement la connaissance

Il y a nécessité d'un retour réflexif pour tirer leçon de l'expérience, apprendre quelque chose sur soi, de son rapport aux autres et construire de la connaissance

Un des principes pédagogiques de la formation est l'alternance entre l'acquisition de connaissances et de savoirs faire reliés à des situations professionnelles rencontrées en stage

Cette alternance intégrative est définie par Bourgeon comme: "une activité de prise de conscience du savoir caché dans l'action"

 

  1. Expérience concrète: le sujet s'immerge dans la réalisation de la tâche
  2. Observation réfléchie: le sujet réfléchit à ce qui a été fait et vécu
  3. La conceptualisation abstraite: le sujet interprète les évènements qu'il a remarqué et essaye de les intégrer dans un système théorique
  4. L'expérimentation active: le sujet utilise sa nouvelle compréhension pour essayer de prédire ce qui se passera à la lumière de la théorie nouvellement élaborée

Ce modèle en cycle relie d'une part pratique et théorie et d'autre part réflexion et action

 

Des modèles pour comprendre l'apprendre

Le modèle empiriste

L'empirisme est une doctrine philosophique qui souligne le rôle de l'expérience dans la connaissance humaine en minimisant la part de la raison

Selon ce modèle tout ce que l'enfant sait ne peut provenir que d'une expérience vécue

Il se fonde sur l'idée d'imprégnation et de mémorisation

Ce modèle se situe dans la transmission frontale du savoir

Le modèle behavioriste

Ce modèle présente l'apprentissage comme le résultat d'unconditionnement de type réflexe faisant appel à des stimuli positifs (récompenses) ou négatifs (punitions)

Fondé par Watson en 1913

Le modèle constructiviste

L'apprendre est considéré comme le résultat d'une construction des savoirs par étapes successives (Piaget)

Pédagogie qui part des besoins spontanés et des intérêts naturels de l'enfant

Le socio constructivisme vise l'expression personnelle, la créativité et le développement de l'autonomie, en octroyant une part importante aux tâtonnements et à l'expérimentation individuelle ou en groupe

Fondée sur l'idée que les savoirs nouveaux complètent en les accomodant les savoirs antérieurs

 

→ Télécharger la fiche