12/ Responsabilité des infirmiers

I. Responsabilité

Etre responsable, c'est:

  • être en capacité de prendre des décisions et de poser des actes
  • être tenu de répondre de ses actes (notion de sanction) ou, dans certains cas, de ceux d'autrui (notion de délégation)
Les 3 niveaux de responsabilité

Au plan de la responsabilité, tout membre d'une profession médicale ou infirmière est soumis à 3 ordres (hiérarchisés) de considération:

  • un citoyen = la Loi
  • un professionnel de santé diplômé = le Code de déontologie
  • un praticien qui affronte au quotidien des cas singuliers = l'Ethique (médicale)

Les 2 premiers relèvent du droit (sanction civile, pénale, ordinale), le troisième relève de l'éthique et ne connait que des sanctions morales (remord)

La loi

Elle s'exprime en pratique à travers un certain nombre de codes:

  • d'application générale = code civil, code pénal
  • d'objectif plus spécifique = code de la santé publique (CSP)

Le CSP traduit notamment les lois récentes concernant le système de santé:

  • loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé
  • loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie

 

II. Déontologie

La déontologie infirmière

C'est l'ensemble des règles qui régissent la profession d'infirmier

Elle s'appuie sur 2 éléments principaux: l'ordre national des infirmiers et le code de déontologie des infirmiers

L'ordre national des infirmiers

Il veille à maintenir les principes éthiques et à développer la compétence indispensables à l'exercice de la profession

Il contribue à promouvoir la santé publique et la qualité des soins

Code déontologie des infirmiers

Principes généraux = respect des personnes, secret professionnel, non discrimination

Rapports avec les patients = continuité des soins, information

Rapports des infirmiers entre eux et avec les autres professionnels de santé = confraternité

Règles d'exercice professionnel

Règles relatives aux différents modes d'exercice

 

III. L'éthique du Care

Ethique de la profession d'infirmier

Une éthique parait particulièrement bien adaptée aux soins infirmiers = l'éthique du "Care"

Origine de l'éthique du Care

Ses développements ultérieurs en ont fait une éthique du bien qui vise à améliorer les situations individuelles (position téléologique) en ayant comme préoccupation première le souci des autres, notamment chez ceux qui sont chargés de soigner les autres

To care, to cure

To care

  • prêter attention à, se soucier de ... c'est à dire considérer comme important
  • prendre soin de c'est à dire prendre en charge
  • soigner c'est à dire administrer des soins

Mots clés contenus dans Care = attention à, souci de, importance de, compter avec ...

To cure = guérir... quelqu'un d'une maladie

Care / justice

Un exemple récent d'opposition bien / devoir

Justice = moralité centrée sur l'équité, l'impartialité et l'autonomie, s'appuyant sur des droits et des règles (formelle et abstraite)

Care = moralité issue de l'expérience des femmes et fondée, non sur des principes, mais sur une attention à la vie humaine ordinaire et un travail relatif à des préoccupations concrètes quotidiennes

Le centre de gravité de l'éthique est déplacé du juste vers l'important

La compétence morale est différente

Justice = capacité à juger, argumenter et choisir

Care = perception affinée et agissante

Le care est une pratique

Cette pratique comporte 4 phases:

  • caring about = se soucier de (capacité = attention)
  • taking care of = s'occuper de (capacité = responsabilité)
  • care giving = prendre soin de (capacité = compétence)
  • care receiving = recevoir le soin (capacité = réceptivité)

Le Care colle donc bien aux 2 dimensions principales de l'exercice infirmier: soigner (dimension technique, compétence) et prendre soin (dimension relationnelle, empathie)

 

IV. Care et vulnérabilité

Qu'est ce que la vulnérabilité ?

Vulérable = susceptible d'être blessé (au plan physique, psychique, social, culturel) et qui se défend mal

La vulnérabilité est au coeur du pacte de soin: tout malade est vulnérable

Sont également des personnes vulnérables:

  • les jeunes enfants et les personnes âgées
  • les personnes atteintes de handicap ou de maladies chroniques
  • les personnes dépendantes, les personnes isolées
  • les personnes qui sont dans une situation de précarité
Care et vulnérabilité

Le Care est un défi à l'idée d'individus entièrement autonomes et subvenant à leurs propres besoins

Etre dans une situation où on a besoin de Care revient à être en position de vulnérabilité = ce constant ouvre l'espace des besoins de la personne et de leur prise en compte

Ethique et politique du Care

Ethique du care = l'attention aux autres, la vulnérabilité

Politique du care = le maintien des liens, la perpétuation / réparation du "monde"

 

→ Télécharger la fiche      /     → Quiz