5/ L'adolescence: socialisation et passage à l'âge adulte

I. Identité et identification

Crise: "tournant nécessaire, moment crucial dans le développement lorsque celui-ci doit choisir entre des voies parmi lesquelles se répartissent toutes les ressources de croissance, de rétablissement et de différenciation ultérieure"

Crise d'identité

Les adolescents paraissent désireux d'être ce que la société leur conseille de ne pas être

Importance de l'aspect générationnel

 

II. Groupe et boucs-émissaires

L'école
  • achèvement du développement cognitif
  • fin de l'évolution psychomotrice
  • transformation des possiblités relationnelles et affectives
  • lieu de conflits, frustration, gratification
Les relations amicales
  • 11-13 ans: existence d'activités communes, peu d'interaction, identification, partage
  • 14-16 ans: confiance réciproque fonde l'amitié, amitiés passionnelles, non appréhension des différences interindividuelles
  • après 17 ans: relations moins passionnelles, reconnaissance des différences interindividuelles, d'enrichissement, relations basées sur l'intimité, sur l'identification réciproque
Le sentiment amoureux
  • naissance du sentiment amoureux
  • possibilité d'accomplissement de la sexualité génitale et accompagnement social de cette possibilité
  • intense activité imaginaire
  • choix inconscient de l'objet aimé à partir des traits communs aux parents
Groupe
  • groupe autour d'invariants
  • fonction du groupe: se distinguer du reste de la société, en fonction des normes sociales de départ
  • place du marketing chez les adolescents
Boucs-émissaires dans le groupe
  • fonction principale: confirmer le groupe
  • relatif à l'identité: agresser l'identification négative
L'intimité
  • témoin de la formation de l'identité
  • l'adolescent qui n'est pas sur de son intimité s'écarte de l'intimité interpersonnelles

 

III. Secrets de famille

Les conditions du secret
  • chaque fois que quelque chose est caché et qu'il est interdit de savoir ce dont il s'agit, voire même de pouvoir penser que quelque chose est caché
  • contraire du tabou
  • concerne un évènement douloureux

Secret n'est pas tant l'évènement que la façon dont il est vécu

Les repères du secret
  • différence entre le Secret et les secrets
  • le "suintement" du Secret
  • les ricochets

Le suintement: le secret est un traumatisme duquel le sujet n'a pas pu prendre du recul. L'évènement et les émotions, ressentis, sont gardés tels quels et peuvent ressurgir tels quels, à l'occasion d'une réminiscence

Les enfants assistent alors à des comportements et émotions incompréhensibles et les mettent en sens comme ils le peuvent

Transformations grammaticales
  • homonymes: prononciation identique mais orthographe et sens différent
  • paronymes: mots phonétiquement proches du mot du Secret
  • allosèmes: même écriture et même prononciation que le mot du Secret
  • cryphonymes: mots n'ayant aucun rapport phonétique et orthographique avec les mots du Secret

Les difficultés du développement: les enfants concentrent tous leurs efforts pour "décrypter" comprendre, essayer de ressentir les mimiques ou expressions inadaptées ou incompréhensibles des parents en certaines circonstances

Les comportements énigmatiques: les enfants dont les parents portent un secret peuvent devenir eux-mêmes des parents porteurs de secret

La culpabilité: les enfants peuvent se sentir responsable d'un malaise ressenti chez les parents à la suite d'un mot ou d'un acte

 

→ Télécharger la fiche