4/ Le concept d'empowerment

Qui ?

Groupe ou individu dans une situation ou un environnement aliénant

 

Pourquoi ?

Point départ: situation aliénante conférant un sentiment d'impuissance, de perte de contrôle

Maladie chronique = situation potentiellement aliénante

  • Sentiment perte contrôle
  • Sentiment de sécurité ébranlé
  • Rupture sentiment d'identité (image dévalorisée, fragilité estime de soi)
  • Rupture sentiment de continuité
  • Rupture sentiment de cohérence

 

Quand ?

Patient a pris conscience de sa situation et souhaite la modifier

Nécessité de:

  • Lâcher-prise (risque de dépression)
  • Reconnaissance de ce qui n'est pas contrôlable
  • Prise de conscience des ressources
  • Projet qui a du sens

 

Quoi ?

Processus par lequel la personne acquiert un sentiment de maîtrise ou de pouvoir relatif en même temps qu'un sentiment de cohérence et la capacité d'accepter ce qui n'est pas maîtrisable

Lieu de maîtrise interne: "savoir qui on est et ce que l'on veut"

Tantôt processus (réaction pour renforcer capacité et sentiment de contrôle), tantôt résultat (transformation de la situation aliénante), ou stratégie d'intervention éducative

Processus par lequel la personne augmente sa capacité à:

  • Identifier et satisfaire ses besoins
  • Résoudre les problèmes
  • Mobiliser les ressources

 

Pour quoi (buts)

Sentiment de contrôle sur sa vie

Devenir sujet de sa santé (mobilise et développe ses ressources personnelles)

Autonomie

Renforcer capacité d'auto-soins ou d'auto-gestion

Satisfaction des besoins bio-psycho-sociaux

Favorise processus apprentissage

La personne se sent de plus en plus en adéquation avec une ou des situations initialement perçues comme aliénante

Acceptation des limites

Le résultat est subjectif et contextualisé

 

Comment ?

2 grandes étapes

  1. Prise de conscience de ce qui pose problème, expression du vécu, du ressenti
  2. Dialogue pour identifier les problèmes, analyser les causes, décider des priorités d'actions

Rôle du soignant

  • Aide à la prise de conscience (identifier le problème): se mettre à l'écoute du vécu de la personne du vécu de la personne (expérience) et du ressenti (émotions), prise de conscience de ses ressources pour mieux intégrer ses limites
  • Dialogue (analyser les causes): analyse et échanges par rapport à la racine du problème
  • Aide à la décision (accompagnement / à la décision): choix des priorités d'action pour augmenter sentiment de pouvoir de la personne
  • Donner accès à des ressources
  • Former par rapport aux compétences nécessaires à la réalisation des soins
  • Tenir compte du contexte et du projet de la personne
  • Attitudes: attention aux attitudes renforçant perte identité: éviter l'anonymat (du soignant et du patient)

 

→ Télécharger la fiche

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau