2/ Le concept d'observance

Dans le domaine des maladies chroniques le problème de la faible observance a été bien étudié

On estime que plus de 80% des patients en maladie chronique ne suivent pas leur traitement suffisamment pour atteindre un bénéfice thérapeutique

De plus, une faible observance, notamment dans les traitements à long terme, représente un coût significatif et constitue à elle seule une cause de morbidité

 

I. Définition

Action d'observer une règle, de la respecter, de s'y conformer, de l'appliquer

L'observance thérapeutique désigne les capacités d'une personne à prendre un traitement selon une prescription donnée. Ces capacités sont influencées positivement ou négativement par des co-facteurs qui interagissent entre eux: comportementaux, émotionnels, sociaux, cognitifs

Les types de co-facteurs de l'observance

Sociaux

  • conditions de vie
  • degré de soutien
  • stigmatisation
  • qualité de la prise en charge sanitaire et sociale

Comportementaux

  • routines
  • organisation
  • compétence
  • savoirs faire

Emotionnels

  • anxiété
  • stress
  • vie affective
  • etat émotionnel négatif

Cognitifs

  • représentation
  • informations
  • motivations
  • attentes
  • vécu des effets secondaires

 

II. Evolution du concept

1930: société paternaliste, observance perçue comme une obligation du patient envers le médecin

Modèle de santé global

Education thérapeutique: transfert de compétences du soignant à la personne soignée

1990: la relation médecin-patient implique respect et ouverture. Notion de libre choix de décision et de prise en charge après que le patient ait reçu les informations nécessaires à un choix éclairé

 

III. Caractéristiques du concept

Le respect de l'ordonnance: suivre le traitement prescrit par un professionnel de santé (posologie, horaire, durée, précaution à prendre)

La persévérance: le comportement adopté doit être maintenu suffisamment longtemps pour être efficace

L'astreinte: obligation, contrainte, disposition à s'astreindre volontairement

 

IV. Réflexions par rapport au concept

La compliance est un terme qui traduit une obéissance passive: c'est à dire que le malade "accepte" l'ordonnance du médecin

L'observance thérapeutique correspond plus à un comportement objectif et dynamique de la part du patient

L'adhésion thérapeutique signifie que le malade collabore à la proposition thérapeutique que le médecin a élaboré en fonction de ses préoccupations

Autonomie juridique: loi du 4 mars 2002 donne le pouvoir de décision au patient (droit de refuser le traitement prescrit ou conseillé ou même s'il s'en remet au médecin, en terme de droit, cela reste sa décision)

L'observance comme résultat: conditionnement basé sur la peur de la maladie, la culpabilité du patient

L'observance comme processus: variable qui évolue en fonction des évènements qui surgissent dans la vie des personnes, nécessitant d'accompagner la personne en fonction des faveurs favorisants ou freinants

Si l'ambition de l'éducation thérapeutique est d'accroître l'autonomie du patient et sa qualité de vie avec la maladie, les moyens d'y parvenir ne peuvent être définis que conjointement par le patient et les soignants

 

V. Diagnostic infirmier de non observance

Définition: refus d'adhérer au traitement recommandé chez une personne qui voulait se faire soigner

Caractéristiques (signes observables)

  • aveu de non observance du traitement prescrit, de non participation ou de confusion
  • non respect des rendez-vous
  • médicaments utilisés en partie seulement ou non utilisés
  • persistance des symptômes
  • progression du processus morbide

Facteurs liés à la maladie

  • handicap empêchant la personne d'accomplir certaines tâches
  • chronicité d'une maladie
  • augmentation des symptômes reliés à la maladie malgré l'observance du traitement prescrit

Facteurs liés au traitement

  • traitement complexe, non supervisé ou de longue durée
  • traitement coûteux
  • effets désirables
  • résultats infructueux obtenus antérieurement avec le même traitement
  • caractère impersonnel de l'orientation vers les soins et services appropriés
  • milieu défavorable au traitement

 

Conclusion

L'observance ne se résume ni ne se réduit à l'ingestion d'un comprimé ou d'une gélule. L'observance est plutôt l'ensemble des composantes émotionnelles, sociales, cognitives, comportementales en jeu dans la prise et le suivi d'un traitement

 

→ Télécharger la fiche