1/ Qu'est-ce qu'un projet de soins ?

Etablir un projet de soins c'est penser en se projetant dans le futur.

 

C'est partir d'une sitation de départ (recueil de données), formuler des objectifs de soins spécifiques, mettre en oeuvre des actions appropriées pour aboutir à une situation attendue (guérison, amélioration, rémission) et évaluer les actions entreprises.

 

Soigner n'est pas "faire à la place de" c'est au contraire laisser l'autre décider, faire, accepter de se laisser faire.

 

C'est chercher à la connaître pour mieux le prendre en charge (capacités, ressources, aptitudes, cultures...). Le but est de réaliser un véritable plan de soin adapté et individualisé.

 

Nous allons proposer, agir, évaluer nos propres actions et les réactions du patient.

 

Nous allons faire état de ce que l'on voit et entend pour croiser les informations recueillies et réaliser une analyse centrée sur la personne soignée, ce qui écarte tout jugement de valeur.

 

Les transmissions ciblées garantissent un gain de temps, la qualité des soins, et une optimisation du parcours du patient.

 

On va utiliser tous nos sens.

 

L'implication du patient dans le projet de soins est une condition considérée comme importante dans la réussite du projet de soins.

 

Impliquer c'est "faire avec" la personne, c'est utiliser ses propres ressources, lui donner des responsabilités sur sa prise en charge.

 

Le but est de reconnaître la personne soignée comme acteur du projet de soins.

 

Pour le professionnel c'est accepter de partager une partie de son savoir et donc de perdre un peu de son pouvoir.

 

Le projet de soins est issu d'une négociation. Une démarche par étape qui demande du temps.

 

Une temporalité qui peut être mesurée à court, moyen ou long terme.

 

→ Télécharger la fiche