7/ Infections cutanées bactériennes

Définition

Infection de la peau et par extension des tissus sous cutanés par des bactéries pathogènes

Classification

Clinique: primitive (peau saine) vs secondaires (surinfection d'une dermatose prééxistante)

Clinico histologique: superficielles (épiderme) vs profondes (derme et hypoderme); folliculaires

Bactériologiques: streptococcique, staphylococcique

 

I. Bactériologie des infections cutanées bactériennes

Colonisation vs infection

Critères bactériologiques

  • présence de germe non saprophyte de la peau
  • numération des germes
  • infection monomicrobienne

Critères cliniques

  • présence de pus
  • nécrose
  • inflammation locale
  • fièvre

Critères histologiques

Réponse au traitement

Formes cliniques

Streptocoque

  • impétigo
  • echtyma
  • lymphangite
  • érysipèle

Staphylocoque

  • impétigo
  • folliculite superficiel, orgelet
  • folliculite profonde, sycosis
  • furoncle, anthrax
  • panaris, phlegmon
  • impétiginisation

 

II. Formes cliniques des infections cutanées bactériennes

Folliculites

= infection du follicule pileux

= S. aureus (staphylocoque doré)

Formes cliniques

  • folliculite superficielle
  • folliculite profonde
  • furoncle = folliculite profonde nécrosante
  • à distinguer de la pseudofolliculite (pili incarnati, maladie de Behcet)

Certains furoncles sont graves (indication à une antibiothérapie) par:

  • leur localisation muqueuse génitale
  • leur localisation médiofaciale
  • leur multitude
  • leur répétition
  • leur survenue sur un terrain particulier
  • leur survenue en plein hiver

Complications (folliculites profondes)

  • locales: cellulite infectieuse, abcès, lymphangite
  • générales: septique (septicémie, endocardite), toxique (syndrome de choc toxique)
Impétigo

= infection épidermique

= S. aureus, S. pyogenes

Erysipèle

= infection dermo hypodermique

= Streptococcus pyogenes (streptocoque A)

Facteurs de risque

  • rupture barrière cutanée
  • surpoids
  • antécédent de cellulite
  • OMI chronique
Dermo hypodermite non nécrosante

Erysipèle vs cellulite

  • bordure périphérique
  • ligne de démarcation claire avec les tissus épargnés

Cellulite infectieuse

  • signes locaux: oedème cutané inflammatoire, aspect en peau d'orange, vésicules, bulles
  • signes généraux: fièvre, tachycardie, confusion
  • hyperleucocytose
  • hémocultures
  • ponctions sous cutanées
  • biopsies cutanées éventuellement utiles

Encore et toujours le streptocoque (groupe A, C, G) mais aussi certains autres germes à évoquer dans des circonstances particulières

Staphylocoque doré (S. aureus) en cas de:

  • toxicomanie intraveineuse
  • plaie pénétrante
  • voie veineuse périphérique
  • site opératoire

Si morsure animale: 5 bactéries / morsure infectée

Si morsure humaine: infection plurimicrobienne

Si immunodrépression

  • la présentation clinique peut être atypique
  • les agents en cause sont multiples: bactéries, virus, protozoaires, champignons
  • bactéries résistantes
  • prélévements = biopsies
  • traitement à large spectre

Si contact hydrique

  • aeromonoas hydrophila (eau douce)
  • vibrio vulnificus (eau de mer)
  • mélioïdose (tsunami)
  • mucormycose (tsunami)

Si contact animal

  • charbon
  • tularémie
  • peste
  • maladie des griffes du chat
  • angiomatose bacillaire
  • mais la présentation clinique évoque plus un syndrome ulcéro ganglionnaire qu'une cellulite infectieuse
Dermo hypodermite nécrosante

De la dermo hypodermite non nécrosante à la dermite nécrosante, il n'y a qu'un pas:

  • absence de réponse à l'antibiothérapie
  • douleur sévère et constante
  • oedème cutané au delà de l'érythème
  • nécrose cutanée
  • gaz
  • anesthésie cutanée
  • syndrome de réponse inflammatoire systémique

Fasciite nécrosante

  • infection derme, hypoderme, tissus sous cutanés, nécrosante 
  • S. pyogenes, S. aureus, autres germes

Dermohypodermote bactérienne nécrosante ± fasciite nécrosante

  • infection rare
  • mortelle dans 30% des cas
  • streptococcique (40-90% des cas)

 

III. Traitement des infections cutanées bactériennes

Non compliquées (folliculite, furoncle, impétigo, ecthyma)

Antisepsie locale

Antiobiothérapie locale

Compliquées (érysipèle, furoncle compliqué)

Antiobiothérapie générale, par voir veineuse initialement, à large spectre ciblé sur streptocoque et staphylocoque

DHBN-FN 

Prise en charge

  • urgence médico chirurgicale
  • réanimation; traitement anticoagulant efficace
  • traitement symptomatique de l'état septique
  • antibiothérapie adaptée
  • geste chirurgical

Chirurgie

  • urgence (< 24h après admission)
  • excision totale des tissus nécrosés
  • contrôle de principe du site opératoire

Pronostic

  • diagnostic et prise en charge précoce
  • gravité de l'état septique
  • âge élevé
  • comorbidité associée
  • précocité du geste chirurgical
Recours hospitalier

Selon le terrain / signes associés

Selon la forme clinique de l'infection cutanée

 

→ Télécharger la fiche

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau