2/ Les solutés de remplissage

Cristalloïdes = répartition entre secteurs intra et extracellulaire

Colloïdes = augmentent surtout le volume vasculaire

 

Pour comprendre

Les solutés de remplissage peuvent se définir par 2 paramètres: le pouvoir d'expansion volémique et la durée d'action

Les cristalloïdes ont un PEV de 30% et une durée d'action de 30min

 

Solution hypotonique de réhydratation = utilisée en post-opératoire, en cas de déshydratation, en entretien (avec prudence)

 

Les cristalloïdes

Solutés composé d'eau et d'électrolytes à différente concentration

Les moins chers, les plus utilisés, les moins allergisants

Un seul isotonique : NaCL à 0.9% (sérum physiologique)

Utilisable (et utilisé) pour toute situation d'hypovolémie relative (choc septique, anaphylactique) ou absolue

Faible pouvoir d'expansion volémique (besoin de transfuser 5 fois le volume pour compenser une perte) => oedèmes

Diminution de l'hémoglobine, des protéines, des facteurs de coagulation ...

Le Ringer Lactate

1 L = 6g de sodium, 0.8g de potassium, 0.4g de calcium, et 3.2g de lactate

Utilisé +++ au bloc opératoire

Légèrement hypotonique donc contre-indication pour les taumatisés crâniens

 

Les macromolécules

Ce sont des solutions de NaCl à 0.9% donc isotoniques

A l'intérieur se trouvent des molécules qui augmentent le pouvoir d'expansion volémique et la durée d'action

Elles coûtent plus chers et présentent plus d'effets indésirables que les cristalloïdes

Les différentes macromolécules

 Gélatine = Plasmion, pas de dose maximale théorique

HEA = Voluven, maximum 50ml/kg/j

Dextran = plus utilisés en raison du risque d'allergie

 

Albumine

Produit naturel

Pouvoir d'expansion volémique = 0.9 pour la 4% (flacon de 500ml), 4 pour la 20% (flacon de 50 ou 100ml)

Durée d'action: 6 à 12 heures

Pas d'interférence avec l'hémostase

 

Précautions d'utilisation

Les insuffisants cardiaques et/ou rénaux: risque d'OAP

Les traumatisés crâniens: risque d'oedème cérébral

A l'usage des colloïdes:

  • terrains allergiques: ou en cas de choc anaphylactique, on utilisera plutot de l'albumine
  • femmes enceintes: en deuxième intention. On utilisera plutot de l'albumine

 

Surveillance infirmière du remplissage

Surveillance de l'efficacité: noter les paramètres reflétant la volémie avant et après l'administration du soluté de remplissage (pression artérielle, fréquence cardiaque, débit cardiaque)

Apparition d'effets indésirables: allergie, signes de surcharge, troubles de l'hémostase

 

→ Télécharger la fiche

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau