7/ Carences affectives

Définition

Carence affective: manque de l'investissement nécessaire à la construction de la personnalité

Une privation de relations affectives aves des adultes significatifs se traduit pas des symptômes sur le plan affectif, cognitif, social et moteur

Spitz (1919), "hospitalisme"

  • "ensemble des troubles physiques dus à une carence affective par privation de la mère survenant chez les jeunes enfants placés en institution dans les dix-huit premiers mois de la vie"

 

Exemples

Carence par insuffisance

  • enfant vit dans un "environnement" (matériel ou figuré) où la figure parentale ou ses substituts (soignants, nurses dans orphelinats) sont insuffisamment présents
  • parent dépressif, enfant hospitalisé..

Carence par discontinuité

  • enfant vit des ruptures répétés des liens établis avec sa mère (ou substitut), son père
  • parent alcoolique, dépressif avec rechutes fréquentes

Carence par excès ?

 

La souffrance psychique précoce influence la morbidité et la mortalité ultérieures

Selon certaines études (Credes, 1994): chez les personnes ayant eu de graves difficultés familiales avant 18 ans:

  • augmentation de 43% des maladies de l'adulte
  • augmentation de 76% des troubles psychiques
  • augmentation des maladies respiratoires et digestives
  • augmentation de la consommation de tabac (x 2.4)
  • augmentation de la consommation d'alcool (x 1.9)
  • augmentation de la consommation de médicaments

 

Conclusion

Carences affectives précoces sont un facteur de risque de troubles de la personnalité voire de pathologies psychiatriques à l'âge adulte

Mais pas de déterminisme si simple en médecine / psychiatrie

 

→ Télécharger la fiche

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau