4/ Questionnement et observation

Qu'est-ce qu'observer ?

Suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier à l'aide des moyens d'enquête et d'études appropriés

Il faut sans cesse retourner à la source: le patient. Le patient est l'élément principal de notre observation

Observer, c'est regarder avec attention

Observer, c'est percevoir l'autre à travers nos propres sens

C'est dépister un maximum d'éléments (physique et psychique) permettant de prendre en charge le malade

C'est aussi apprendre à mieux le connaître

 

Que doit-on observer ?

Le patient (physique mais aussi dépister les signes qui traduisent l'état psychique: expression verbale et non verbale)

Son environnement

Tout ce qui se passe autour de lui (présence de matériel appareillage, état de la chambre...)

Son dossier

L'aspect général de la personne

  • posture
  • apparence physique (maigre/corpulent, cicatrices)
  • expression faciale
  • contact visuel (yeux ouverts/fermés)
  • présence de lunettes, appareil auditif, prothèses
  • vêtements, bijoux
  • le sexe (homme/femme)
  • la tranche d'âge
  • la couleur de la peau
  • la mobilité
  • l'expression faciale
  • le comportement

Repérage des signes vitaux

  • couleur de la peau et son contact
  • respiration
  • comportement
  • présence ou absence de douleur

 

Comment observer ?

Communication

Elle nécessite:

  • disponibilité
  • attention
  • écoute
  • un minimum de curiosité
  • une certaine expérience

En utilisant nos sens:

  • la vue
  • l'ouïe (respiration)
  • le toucher (température)
  • l'odorat

 

Pourquoi observer ?

Pour adapter ses actions

Pour une meilleure connaissance du patient

Pour permettre une meilleure prise en charge (soins personnalisés)

Pour connaître sa culture, son mode de vie, ses antécédents, ses habitudes de vie

On observe pour voir ce qu'il ne va pas, ce qu'il possède comme anomalies

Pour détecter une ou des pathologies (addictions, signes)

 

→ Télécharger la fiche

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau