1/ Les méthodes de raisonnement clinique et diagnostique

Le concept de compétence

Selon Margot Phaneuf = une compétence est un savoir complexe reposant sur un ensemble intégré de connaissances, d'acquis, d'expérience, et d'évolution personnelle, propre à un aspect donné des soins infirmiers qui, lorsqu'il est mobilisé en situation concrète, permet de faire appel à des habiletés cognitives psychomotrices, organisationnelles et techniques et de manifester des comportements socio-affectifs adaptés. Le tout travaillant en synergie et rendant possible l'exercice infirmier à un niveau de performance compatible avec le rôle et les fonctions de l'infirmière

Selon Guy Leboterf = une compétence ne réside pas dans les ressources (connaissances, capacités) mais dans la mobilisation même de ces ressources

 

Le raisonnement

Processus cognitif qui permet d'obtenir de nouveaux résultats ou de vérifier un fait en faisant appel à différentes notions ou expériences

 

Raisonner

Se servir de sa raison pour connaître, pour juger

 

La raison

Elle est la faculté propre à l'homme par laquelle il peut penser

Ensemble des facultés intellectuelles

Ensemble des principes, des manières de penser permettant de porter un jugement

 

La méthode pour raisonner

Penser et réfléchir

Penser

  • c'est former des idées dans son esprit
  • c'est concevoir des notions, des opinions par l'activité de l'intelligence, par la réflexion
  • c'est imaginer en fonction d'une fin déterminée
  • c'est apprécier, se faire une idée, une opinion
  • c'est estimer, être d'avis
  • c'est porter une appréciation sur...

Réfléchir

  • c'est examiner longuement
  • c'est questionner
  • c'est se questionner, s'interroger sur... en étant investi et motivé (attitude réflexive)

 

Les différents modes de raisonnement

Raisonnement déductif

  • consiste à appliquer des règles et à utiliser des connaissances établies pour résoudre des problèmes particuliers
  • on part de principes, de règles, de concepts généraux pour les appliquer dans des cas particuliers

Raisonnement inductif

  • part d'un ou de plusieurs faits particuliers pour en retirer un principe, une loi, une idée générale
  • il s'agit de découvrir la règle, le principe général, le théorème à partir d'exemple particulier

Raisonnement analogique

  • consiste à trouver un même type de relation entre une série d'éléments observés (c'est comme...)
  • cette démarche correspond à transposer un traitement ou une solution déjà connue à un nouveau contexte
  • ce type de raisonnement s'appuie sur des images, des comparaisons
  • la méthode analogique se lie intimement à la méthode intuitive

Récapitulatif

  • raisonnement déductif = du général au particulier
  • raisonnement inductif = du particulier au général
  • raisonnement analogique = du particulier au particulier, du général au général

Raisonnement hypothético-déductif

  • on commence par formuler une hypothèse et on essaie ensuite de confirmer ou d'infirmer son hypothèse
  • raisonnement centré sur la capacité de déduire des conclusions à partir de pures hypothèses et pas seulement une observation réelle
  • c'est un processus de réflexion qui tente de dégager les conséquences logiques
  • il n'y a pas d'affirmation, on est en suspend

Raisonnement par opposition

Raisonnement par élimination

Raisonnement par l'absurde

 

L'hypothèse

Proposition ou explication que l'on se contente d'énoncer sans prendre position sur sa véracité c'est à dire sans l'affirmer ou la nier

Une foie énoncée une hypothèse peut être étudiée, confrontée, utilisée, discutée ou traitée de toute autre façon jugée nécessaire

Ainsi l'hypothèse est une construction provisoire que l'on doit être prêt à abandonner dès qu'elle cesse de répondre aux besoins d'une science

 

Les obstacles au raisonnement

Habitudes

Anxiété

 

Les éléments qui rendent unique la pensée de chacun

Cohérence

Organisation

Mémoire

Sentiments

Intuition

Expérience

Perception de notre propre intelligence

 

Qu'est-ce que l'excellence des soins infirmiers ?

S'attache au caractère unique de l'être humain avec une personnalisation de ses points forts et de ses besoins

L'excellence est atteinte au travers de la créativité et l'individualisation: il s'agit de l'alliance d'un art et d'une science

Le secret pour y parvenir réside dans l'emploi efficace de toutes ces composantes et de la philosophie de l'infirmière qui considère le patient comme un être unique

 

La posture réflexive

Chaque situation de soins est exceptionnelle

Chaque situation est faite d'un ensemble d'éléments très divers dont la combinaison est unique et se situe dans un environnement et à un moment eux mêmes uniques

Les infirmières sont donc amenées, à chaque moment, à adapter les soins à la situation

L'action infirmière découle d'un jugement professionnel et d'une décision qui résultent d'une réflexion dans l'action

 

→ Télécharger la fiche

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau