6/ L'adulte et l'expérience affective

I. Comment est née la psychanalyse ?

La représentation de la folie avant la psychanalyse
  • la folie hors de la ville, 3 impératifs: protéger le malade contre lui-même, préserver sa famille, l'éloigner du milieu générateur du conflit
  • 1838: asile départemental
  • 1875: maison spéciale de santé

Hystérie: état capable de simuler tout un ensemble de troubles graves mais qui ne met pas la vie en danger et qui laisse espérer une guérison complète

Les symptomes sont des résidus d'expérience émotives. Leur caractère particulier s'apparente à la scène traumatique qui les a provoquées.

Etats d'absence: murmure mots, préoccupations intimes

Etats d'hypnose: répète mot à mot

Névrose: maladie des nerfs

Affects: forte émotion réprimée dans situations pathogènes

Hystérie de conversion: une expression des émotions exagérée se traduit par des moyens inaccoutumés

Le refoulement
  • désir violent
  • conflit avec autres désirs et aspiration
  • désir inconciliable refoulé et oublié dans l'inconscient
  • fonction de protection: évite le malaise
Le refoulement et le symptome
  • le désir refoulé subsiste dans l'inconscient
  • substitut méconnaissable
Le symptome
  • substitut de l'idée refoulé acceptable par le Moi
  • souffrance continue
Thérapie
  • symptome doit être ramené à l'idée refoulée
  • renégocier le conflit
  • meilleure solution que refoulement

=> La psychanalyse est née

 

II. Les concepts de base

L'association libre: laisser parler le malade comme il lui plait, rien ne peut lui venir à l'esprit qui ne dépende indirectement du complexe recherché (Freud)

L'interprétation des rêves

  • les enfants: réalisation du désir insatisfait la veille
  • les adultes: c'est pareil
  • le contenu du rêve est défiguré: rêve tel quel / rêve tel qu'on le raconte le matin

Contenu manifeste du rêve: substitut des idées oniriques latentes

Condensation: des éléments appartenant à différents objets se condensent pour en former un autre

Déplacement: une ou plusieurs particularité d'un élément se déplace sur un autre objet

Le rêve d'angoisse ≠ réalisation d'un désir

L'angoisse névrotique

  • refus du Moi contre désirs refoulés puissants
  • angoisse si le rêve exprime trop complètement les désirs refoulés

Les actes manqués

  • expriment une intention cachée à la conscience
  • source dans désirs et complexes refoulés

La sexualité

  • symptomes liés à la vie amoureuse du malade
  • désirs refoulés de l'enfance forment le symptome qui se déclence au traumatisme

Le développement psycho-affectif

  • stade oral (0-2 ans)
  • stade anal (2-3 ans)
  • stade phallique (3 ans)

Le complexe d'Oedipe

  • mère, père, enfant
  • la puberté: le complexe se joue une dernière fois pour être résolu

Subjectivité

  • elle est ce qui appartient en propre au sujet et suppose un équilibre entre elle-même et ses aliénations

Symptome

  • du côté du sujet
  • ce dont il se plaint
  • la plainte ne résume pas la souffrance, elle constitue la demande

Signe

  • du côté de l'observateur
  • relatif à une conception de la maladie
  • important pour associer le signe au trouble

Sémiologie: ensemble de signes permettant de reconnaitre, décrire, discuter une maladie ou un état pathologique

Un signe isolé n'a pas de valeur diagnostique

Introduction à la psychologie clinique analytique
  • clinique: au chevet du malade
  • sous discipline de la psychologie qui a pour objet l'étude, l'évaluation, le diagnostique, l'aide et le traitement de la souffrance psychique quelque soit la cause de son origine
  • pratique, activité propre au clinicien
  • méthode, technique: vise à étudier les phénomènes dans leurs contextes naturels en pretant attention à la singularité du sujet

Psychopathologie: tente d'apporter une compréhension et une interprétation des faits, des processus psychologiques

Psychologie analytique
  • sujet qui exprime une souffrance
  • écart entre théorie et sujet
  • outils: entretien clinique, observation, tests échelles, étude de cas

Méthodes de la psychologie clinique: observation et entretien clinique

Observation: méthode de recueil des données complémentaire à l'écoute

Entretien clinique: comprendre le fonctionnement psychologique d'un individu se centrant sur son vécu

Principes du clinicien
  • non directivité
  • respect
  • neutralité bienveillante
  • empathie

Le clinicien ne sait pas et ne fait pas à la place du patient

 

→ Télécharger la fiche

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau